Left Menu

Des outils simples pour optimiser votre budget

Optimisez votre budget grâce à nos outils de simulation

Couple non endetté : papa au foyer veut réduire les mensualités

Aurélie et Mathieu sont mariés depuis 2010 et ont un enfant à charge, âgé de 6 ans. Ils sont propriétaires en plein depuis octobre 2012 d’une résidence évaluée à 600 000€.
Aurélie est salariée en CDI depuis novembre 2013, et touche 3 149 euros chaque mois. Mathieu quant à lui est papa au foyer. Il s’occupe de son fils et ne perçoit donc pas de revenus.

Objectifs

Aurélie et Mathieu, bien que vivant d’un seul et unique salaire, ne sont pas endettés. Ils souhaitent aujourd’hui réduire leurs mensualités, et n’en avoir plus qu’une pour se dégager un meilleur reste à vivre, voire même une capacité d’épargne plus importante.

20160718 infographie rac conso pas endette

Étude et analyse du besoin par meilleurtauxsolutions.com

Au début de notre étude, nous observons beaucoup de mouvements sur les comptes bancaires du couple. C’est sur ce sujet que seront orientées les premières discussions avec le conseiller MeilleurTaux Solutions en charge de leur demande de rachat de crédits.

Après échange, les mouvements ont été justifiés de la sorte :

  • Ils viennent de vendre leur résidence secondaire de Normandie ;
  • L’argent de la vente a notamment était utilisé pour faire des travaux d’embellissement dans leur résidence principale, ce qui explique la plupart des mouvements par virements et chèques ;
  • Ils ont aussi récemment touché une donation sur le compte de leur fils de la part de son grand père.

En parallèle, Aurélie aide sa maman qui a des difficultés à s’en sortir avec sa petite retraite.

En conclusion, Aurélie et Mathieu présente un profil de demandeur stable, conscients de leurs charges et de leurs facultés à les rembourser.

A NOTER

Le conseiller MeilleurTaux Solutions ne va, à aucun moment, juger de vos difficultés financières. Son rôle est de comprendre quels sont vos gros postes de dépenses, comprendre ce pourquoi aujourd’hui la situation vous est impossible à vivre. Son objectif : vous aider à retrouver un confort budgétaire, de façon pérenne, en réduisant vos charges de crédits jusqu’à 60%.

Points FortsPoints Faibles
  • 1er rachat de crédit ;
  • Bon reste-à-vivre ;
  • Stabilité professionnelle + revenus ;
  • Aucun incident sur compte.
  • Dette d’huissier suite clôture compte bancaire avec débit non soldé.

Détail de la situation avant et après le rachat de crédits

AVANT
CréditsCapital restant dûMensualité
Crédits    
Prêt consommation 1 15 961,10 € 309,15 €
Dette huissier 1 477,23 € 100,00 €
Regroupement de crédits #1 29 947,31 € 668,60 €
Découvert Bancaire 1 463,41 €  
Total crédits & dettes 48,849,05 € 1 077,75 €
Après
CréditsMontant totalNouvelle mensualité
Après rachats de crédits 52 900,00 € 576,20 €
 AVANTAPRÈS
Reste à vivre  2 071,46 € 2 573,01 €
Taux d'endettement 34,22 % 18,30 %

Nos explications

Aurélie et Mathieu n’ont pas accumulé les dettes, cependant leur reste-à-vivre ne leur apparaît pas être suffisant aujourd’hui pour vivre sans crainte de manquer. Pouvoir tout payer, et avoir même de quoi épargner un peu est rassurant pour eux, pour leur équilibre de vie.

A NOTER

On appelle « reste-à-vivre » la somme d’argent dont un foyer dispose après paiement de ses remboursements de crédits.

Avant rachat, voici ce que notre couple rembourse :

  • un prêt à la consommation de 309 euros par mois ;
  • un 1er rachat de crédit pour une mensualité de plus de 668 euros ;
  • une dette d’huissier suite à la clôture d’un compte bancaire avec débit non soldé, pour laquelle ils versent 100 euros chaque mois ;
  • à cela est venu s’ajouter récemment un découvert bancaire d’un montant de 1 463 euros.

Nous avons donc défendu leur dossier auprès de différents partenaires bancaires et leur avons obtenu un regroupement de ces différentes dettes. Ainsi, leur nouvelle mensualité unique est désormais de 576,20€. C’est 501,55 euros de moins qu’avant de rachat de leurs crédits !

Ils bénéficient aujourd’hui d’un reste-à-vivre confortable de 2 071,46 euros pour un endettement redescendu à 18% (contre 34% auparavant).

Dans le montant total du nouveau crédit qui leur a été proposé, une trésorerie de confort de 3 914,60 euros a été incluse.

Décision du client

La prise de risque n’est pas d’avoir décidé de vivre sur un seul salaire, mais plutôt de savoir prendre les bonnes décisions au bon moment. Maintenir un bon reste-à-vivre c’est notre façon de maîtriser notre budget et nos possibilités de dépenses. S’il devient trop faible alors nous réfléchissons à des solutions intelligentes. Le rachat de crédits en est une.

Exemple réel d'un dossier financé le 24/05/2016. Pour des raisons de confidentialité les identités ont été modifiées. Prêt consommation à taux fixe de 52 900 € sur une durée de 120 mois. Prêt accordé par notre partenaire bancaire Creatis - 59080 Lille Cedex 09. Le taux débiteur est de 5,58%. Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est de 7,54%. Sont inclus tous les frais liés à l'opération conformément à l'article L313-1 et L313-2 du Code de la Consommation, y compris notre rémunération, les frais de dossiers, hors assurance facultative. Le coût total du crédit (intérêts + frais + assurance facultatives souscrites) est de 16 244,57€. La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d’un ou de plusieurs crédits objets du regroupement. Conditions applicables aux crédits aux particuliers, en vigueur au 01/02/2015. Financement accepté par les clients le 06/05/2016.

appel gratuit 0 800 250 300