Left Menu

Puis-je effectuer un rachat de crédits sans mon conjoint ?

Votre situation financière nécessite une restructuration, et peut retrouver un meilleur équilibre. Étaler votre dette sur une nouvelle durée plus longue, avec des mensualités réduites, est une voie afin de vous apporter un peu d’air. Est-il possible de réaliser ce regroupement sans votre conjoint ? Pas toujours. Nous détaillons pour vous les différents cas de figure.

Rachat de credits sans conjoint

Quand peut-on réaliser un rachat de crédit sans son conjoint ?

Si vous effectuez un rachat de plusieurs crédits, et que ces crédits sont uniquement à votre nom, alors vous pouvez réaliser cette opération seul, sans que votre conjoint soit associé. Attention toutefois à la faisabilité de l’opération. Il est possible que votre dossier ait plus de chances d’aboutir si votre conjoint est associé. En effet, ces revenus et sa situation (emploi, épargne) seront pris en compte.

Si vous vivez en union libre, ou même si vous êtes marié ou pacsé sous le régime de la séparation des biens, alors encore une fois vous pouvez réaliser une opération sans que votre conjoint y soit associé. Les dettes que vous avez souscrites sont à votre nom, et elles peuvent donc être regroupées sans le concours de votre conjoint. Une fois encore, évaluez l’intérêt d’une telle opération. Il est parfois préférable, bien que les dettes ne soient pas contractées aux deux noms, de procéder à un regroupement avec votre conjoint :

  • Vous améliorez mécaniquement votre taux d’endettement avant l’opération, ce qui rassure les banques et rend votre dossier plus facile à défendre ;
  • Disposer de deux revenus, et d’une meilleure stabilité, est une assurance face aux impayés pour les organismes de crédit ;
  • Réaliser un regroupement de prêts à deux vous permettra, si cela est possible, d’intégrer à l’opération une trésorerie supplémentaire si vous en avez besoin. Cette trésorerie peut être proposée si vous réalisez la restructuration de manière solitaire, mais le montant disponible sera logiquement moindre.

Avant de décider définitivement si vous souhaitez réaliser un rachat de crédit sans votre conjoint, échangez, et consultez notamment l’avis d’un professionnel. Les conseillers de Meilleurtauxsolutions.com sont là pour vous aider à prendre la bonne décision.

Faire un rachat de crédit avec un seul salaire, c’est possible !

Rachat de credit avec un seul salaire

Si votre décision est claire, et que l’objectif est de valider une opération sans l’aide de votre conjoint, sachez que cela est tout à fait possible. Sans avoir de co-emprunteur, vous pouvez réduire le poids des remboursements de crédits. Toutefois, les organismes de crédit vont regarder plusieurs points de votre dossier avant de vous accompagner.

Disposez-vous d’un salaire ? Si vous n’avez pas d’activité, ou une activité réduite, alors il est possible de réaliser une restructuration, mais votre taux d’endettement ne doit pas être déjà trop élevé. En effet, le taux d’endettement (rapport entre vos ressources et vos dépenses) ne doit pas déjà dépasser des seuils d’alerte (qui sont propres à chaque organisme de crédit).

Si votre taux d’endettement est jugé trop élevé, les banques pourront refuser de vous aider, à moins d’apporter une garantie solide, et/ou un co-emprunteur… Disposez-vous d’épargne ? Avez-vous eu des incidents de paiement ? Quel est votre situation professionnelle ? Toutes ces questions vont aider à mieux comprendre votre profil, et à juger de la faisabilité sans votre conjoint.

Pour qu’un rachat de crédit seul, sans conjoint, soit possible, il faut donc retenir trois grands critères à respecter :

1. Votre revenu seul permet de rembourser la mensualité ;

2. Aucune garantie qui appartient au foyer (bien immobilier par exemple) ne doit être engagée ;

3. Le taux d’endettement global du foyer doit être « raisonnable ».

La solidarité juridique joue entre les époux mariés. Les organismes de crédit incitent bien souvent les personnes en couple à devenir co-emprunteurs pour tout financement, qu’il s’agisse d’un crédit ou d’un regroupement. Pour les banques, cette solidarité est une vraie garantie, et apporte ainsi une vraie stabilité, pour négocier de meilleures conditions au contrat.

A moins que votre choix de réaliser l’opération sans votre conjoint soit ferme et définitif, ne fermez pas la porte à cette option qui dispose de nombreux atouts.

appel gratuit 0 800 250 300