Left Menu

J’ai déjà bénéficié d’une opération de rachat de crédits. Puis-je bénéficier d’une nouvelle restructuration ?

Si vous avez déjà utilisé la solution du regroupement de prêts pour restructurer vos dettes, avez-vous le droit d’y recourir une seconde fois ? Bonne nouvelle, la réponse est oui. Il n’existe pas de limitation. Attention toutefois à votre situation et aux motifs qui vous obligent à procéder de nouveau à un regroupement de prêts. Explications.

Seconde operation de rachat de crédits

Effectuer une deuxième demande, c’est possible

Un rachat de crédits a pour vocation d’aider le demandeur (ou les demandeurs) à retrouver une gestion budgétaire plus aisée, en procédant à une amélioration du taux d’endettement (poids des charges par rapport aux revenus).

Grâce à ce montage financier, il est possible de réduire nettement le poids des mensualités qui pèsent sur votre budget, le tout en étalant sur une nouvelle durée plus longue votre dette. Une bonne restructuration vise donc à vous aider à retrouver l’équilibre de manière durable, et à sortir d’un endettement trop prononcé. Mais il arrive parfois qu’une seconde opération soit nécessaire.

Cela est d’ailleurs plus fréquent que vous ne l’imaginez. Ces différents cas de figure justifient notamment un deuxième, troisième ou quatrième regroupement :

  • La première restructuration (ou la précédente si l’on parle d’une troisième ou quatrième opération), n’a pas inclus de trésorerie supplémentaire assez importante pour aider le ménage à stabiliser sa situation ;
  • Plusieurs crédits n’ont pas été regroupés, volontairement, afin de profiter de bonnes conditions… Mais il est difficile de les honorer, et un regroupement apparait désormais nécessaire ;
  • Un événement personnel vient bousculer vos finances déjà tendues : remplacement d’une voiture, maladie, travaux à effectuer d’urgence dans votre logement ou encore remplacement d’équipement ;
  • Un événement professionnel vous affecte : perte d’emploi, réduction du contrat, mutation. Une demande peut alors aider à remonter la pente.

On le voit avec cette liste qui ne présente que quelques situations, il existe beaucoup de raisons de solliciter un nouveau rachat. Il n’est pas honteux d’utiliser cette solution à plusieurs reprises. Ne restez pas isolés avec vos difficultés financières, parlez-en à des spécialistes (comme Meilleurtauxsolutions.com) afin de trouver une issue positive.

Les conditions pour effectuer un nouveau rachat de crédits

conditions pour effectuer un nouveau rachat de credits

Comme nous venons de le voir, il n’est pas rare d’utiliser deux, trois ou quatre fois ce montage financier. Attention toutefois de ne pas prendre à la légère cette solution. Les banques n’accepteront pas de financer de nouveau un regroupement de prêts si vous utilisez cette solution avec une trop grande facilité.

  • Il convient tout d’abord de ne pas effectuer une nouvelle demande tout de suite après un premier. Une période minimale entre deux opérations est nécessaire. Celle-ci sera en général d’au moins trois mois ;
  • Si vous avez souscrit à quatre ou cinq nouveaux crédits à la consommation depuis votre dernier rachat, sur une période courte, cela signifie que vous n’avez pas appris de vos erreurs. Vous avez un comportement d’achat compulsif qui ne rassure pas les établissements financiers. Limitez votre recours au crédit afin d’avoir un dossier plus convaincant ;
  • Quel est votre taux d’endettement au moment de la nouvelle demande ? Si votre taux d’endettement avait retrouvé fière allure à 20%, mais se retrouve de nouveau à 80%, les banques risquent d’être assez difficiles à convaincre ;
  • Enfin, comme pour une première opération, les incidents de paiement et autres rejets bancaires observés sur votre compte seront surveillés.

Demander un nouveau regroupement est tout à fait possible, mais dépend en grande partie des raisons qui vous ont mené une nouvelle fois dans une situation de fragilité financière. Si c’est un comportement d’achat déplacé, et des dépenses multiples qui vous poussent à recourir encore à cette solution, votre dossier sera difficile à défendre.

Si, en revanche, des évènements personnels ou professionnels vous ont ébranlé, alors vous pourrez prétendre à une nouvelle restructuration… Dans tous les cas, échangez avec un conseiller et demandez de l’aide.

appel gratuit 0 800 250 300