Left Menu

Rachat de crédits sans frais

Autant le dire d’emblée, obtenir un rachat de crédits sans frais est mission impossible. La banque ou l’organisme de crédit vous promettant ce miracle n’est pas sérieux. En effet, entre les frais de dossier, les indemnités liées au remboursement anticipé de vos crédits ou encore le coût pour mettre en place une nouvelle garantie, il existe plusieurs types de frais à prévoir pour réaliser cette opération.

Ce montage financier sans aucun frais n’existe pas, mais il est possible de chasser les coûts afin de réaliser une opération rentable. Voici comment, avec une explication précise des frais dont vous devez tenir compte.

Rachat de credit sans frais

Les frais liés à un rachat de crédit

Les indemnités pour remboursement anticipé

La grande majorité des emprunts à taux fixe sont assortis d’une indemnité. Cette pénalité contractuelle s’applique lorsque vous faites racheter un crédit par un nouvel établissement bancaire. En effet, le rachat solde votre ancien crédit, l’organisme prêteur d’origine subit donc un préjudice suite à ce remboursement, et la pénalité permet de couvrir en totalité ou en partie ce préjudice (le manque à gagner).

Le montant de l’indemnité est plafonné par la loi. Les indemnités de remboursement anticipé ne peuvent ainsi pas dépasser six mois d’intérêts ou 3 % du capital restant dû.

Les frais de dossier et frais de courtage

Souscrire un nouveau crédit (qui regroupe les anciens) entraîne parfois la mise en place de frais de dossier.

Ces frais permettent de rémunérer la banque qui étudie et monte le dossier. Quel est le montant de ces frais ? Ils peuvent varier de 1 à 1,5 % du capital emprunté. De plus, si vous choisissez de faire confiance à un intermédiaire pour trouver la meilleure offre, il est possible que des frais de courtage s’appliquent en supplément. Il s’agit de la rémunération de cet intermédiaire, car il se charge pour vous de toutes les démarches.

Les frais de courtage sont généralement gratuits avec les intermédiaires en opérations bancaires en ligne tels que Meilleurtauxsolutions.com.

Les nouveaux frais de garantie

La mise en place d’un nouveau prêt bancaire suppose également la signature d’une garantie liée à ce prêt. Lorsque vous avez soldé vos anciens crédits, les garanties qui étaient liées ont été supprimées. Il faut donc mettre en place une nouvelle garantie (hypothèque, caution, privilège de prêteur de deniers).

En fonction des garanties dont vous disposiez précédemment, des frais seront à régler. C’est le cas si vous aviez une hypothèque en place. Des frais de mainlevée seront à régler, équivalent au montant du prêt initial multiplié par 0,75%.

Les frais d’assurance

Votre nouvel emprunt devra disposer d’une assurance. Si vous souscrivez à une assurance décès ou chômage pour votre regroupement de crédits qui intègre un prêt immobilier, le taux sera sans doute plus élevé que lorsque vous aviez souscrit à cette assurance pour la première fois lors de votre achat !

Vous avez « pris de l’âge », et vos risques de santé sont plus élevés… Le coût de l’assurance de prêt est à prendre en compte pour effectuer votre opération, et trouver une offre au meilleur taux est capital.

Réduire les frais d’un rachat de crédits

Diminuer les frais

Comment réduire les frais d’un rachat de crédits ? Vous disposez de très peu de marge de manœuvre au sujet des indemnités pour remboursement anticipé. Puisque leur cadre est fixé par la loi, et leur calcul est détaillé de manière contractuelle, vous ne pourrez pas les supprimer.

Il en va de même sur les frais de garantie. Vous pouvez par contre agir afin de demander un geste au sujet des frais de dossier, ou faire confiance à un partenaire bancaire qui n’applique pas ce type de frais. Meilleurtauxsolutions.com propose par exemple un accompagnement totalement gratuit pour le client, la rémunération étant intégrée dans l’opération. Vous n’avez pas à régler de frais en plus, une fois l’accord validé, vous ne paierez que les mensualités du nouveau prêt.

Autre piste pour faire des économies sur les frais, le volet assurantiel. Il est possible de trouver une couverture sur-mesure, adaptée à votre profil d’emprunteur, là encore en passant par un intermédiaire bancaire.

Il est primordial de définir vos besoins en assurance. Avez-vous vraiment besoin d’une garantie perte d’emploi ? Avez-vous besoin d’une couverture à 100 % pour chaque emprunteur ? En sélectionnant la bonne couverture, vous pouvez économiser plusieurs centaines voire milliers d’euros sur la durée totale du prêt.

appel gratuit 0 800 250 300