Left Menu

Les origines du regroupement de crédits

L'histoire du regroupement de crédits

L’histoire est intimement liée à celle de la création du prêt à la consommation. Celui-ci, dans la forme que nous connaissons actuellement, trouve ses origines après la première guerre mondiale et connait un rapide succès auprès des ménages.

Et pour cause, il a été inventé par les grands constructeurs automobiles tels que Renault et Citroën à travers des organismes tels que DIAC, créée en 1924 et la SOVAC créée en 1920. Le prêt à la consommation était directement proposé aux acheteurs de voitures comme une solution de financement simple. Avec l’essor du prêt « conso », et sa multiplication, le regroupement de dettes allait lui arriver dans un second temps, comme instrument de régulation de l’endettement.

Rachat de credit

Les Trente Glorieuses et l’emballement de la consommation

Durant les Trente Glorieuses, période de la reconstruction d’après-guerre entre 1946 et 1975, le modèle d'emprunt s’étend progressivement et de plus en plus de ménages sont prêts à s’endetter pour acheter des biens courants, tels que de l’électroménager.

L’offre en matière de crédit s’adapte donc et dans les années 1960, le crédit revolving fait son apparition en France. Concept inventé par les Américains dès 1930, il est proposé d’abord par les grands magasins dans une optique de fidélisation du client. Le prêt revolving aussi appelé « crédit permanent » devient une réserve d’argent qui peut être utilisée et complétée au gré des besoins du consommateur.

Encore utilisé de nos jours, il a toutefois vu ses contours largement rabotés et encadrés par les lois successives portant sur la consommation (Loi Lagarde et Loi Hamon). Parallèlement, les magasins commençaient aussi à proposer des ventes à tempérament (contrat de vente à crédit avec facilités de paiement accordées par le vendeur). Ce sont les précurseurs des fameuses offres réglables en trois fois sans frais encore mises en avant dans tous les rayons électroménagers d’aujourd’hui.

Du prêt à la consommation au regroupement de crédits

Ces différentes solutions d'emprunt contribuent à un endettement croissant des ménages français. Face aux sollicitations et aux multiples offres alléchantes, les problèmes de surendettement font donc eux aussi leur apparition. Parallèlement, les banques et autres établissements financiers spécialisés dans le crédit se livrent une concurrence féroce.

C’est dans ce climat que le regroupement de crédit est né. Il représente un moyen pour le consommateur de mieux maitriser son endettement en réduisant ses mensualités et en allongeant sa durée de remboursement. L’intérêt pour les établissements financiers ? Au-delà de l’optimisation des chances de remboursement, le regroupement de prêts permet de racheter les emprunts souscrits auprès des autres concurrents. Cette fois, avec le regroupement de crédits, nous sommes donc dans le domaine de la gestion financière elle-même et ce sont les banques qui s’intéressent particulièrement à ce type d’offre. Il ne s’agit plus simplement de consommer, mais bien de gérer un budget.

Le regroupement, une invention allemande développée par les IOB

Rachat de credit en banque

Les banques allemandes Hamburghyp Hypotheken Bank et la Credit Commerzbank sont les premières à proposer des regroupements en 1980. Elles sont rapidement suivies en France par le Crédit Foncier Communal d’Alsace-Lorraine et la Royal Saint George Bank.

Ces premières offres permettent avant tout de proposer des solutions de rééchelonnement pour les ménages surendettés mais ce ne sont pas les banques elles-mêmes qui développent le concept du rachat de prêts. Elles font appel aux IOB, Intermédiaires en Opérations de Banque.

Les IOB facilitent les relations entre les organismes financiers et le consommateur. Ils épargnent donc aux banques les opérations de démarchage tout en assurant au client une réponse à adaptée à ses besoins.

L’évolution de l'emprunt et par extension du regroupement de crédits est étroitement liée à la naissance de la société de consommation. Le contexte économique permet ainsi aux premières véritables offres de regroupement de voir le jour dès 1980 mais le concept reste alors peu connu du grand public. Ce n’est que dans les années 2000 qu’il prend vraiment son essor jusqu’en 2007, point de départ de la crise économique. Il poursuit depuis son expansion malgré les aléas de la croissance française.

appel gratuit 0 800 250 300