Left Menu

Ne négligez pas les avantages de la délégation d’assurance de prêt lors d’un rachat de crédits

Encore méconnue du grand public, la délégation d’assurance de prêt dispose pourtant d’avantages bien réels. En effet, l’assurance proposée par votre banque lorsque vous souscrivez un prêt immobilier n’est pas nécessairement la plus économique. Grâce à la loi Lagarde, vous êtes donc libre de faire jouer la concurrence pour chercher une assurance qui saura mieux vous protéger (ou au moins de manière équivalente) et vous coûtera moins cher tous les mois. Il s’agit même d’une option particulièrement intéressante lors d’un rachat de crédits, afin d’économiser parfois des milliers d’euros sur le coût total d’un emprunt. Explications.

Avantages de la delegation d'assurance de pret

Comment fonctionne la délégation d’assurance de prêt ?

Chaque prêt que vous contractez peut s’accompagner de la souscription d’une assurance emprunteur. Elle sera destinée à vous couvrir en cas d’accident de la vie ou d’incapacité de paiement. Il s’agit d’une double protection, pour la banque si vous ne pouvez pas assurer le remboursement du crédit, mais aussi pour vous et vos proches si le pire arrive, notamment en cas de décès.

Par défaut votre banque va vous proposer un contrat d’assurance à tarif unique qu’elle aura négocié elle-même avec un assureur. Vous n’êtes pas obligé de vous soumettre à son choix mais vous devez tout de même être assuré. L’assurance de prêt n’est pas obligatoire, mais dans la pratique, peu de banques accordent des crédits immobiliers sans cette protection. C’est donc ici qu’interviendra la délégation d’assurance, régie par la loi Lagarde de 2010 au bénéfice de l’emprunteur. Elle vous donne une liberté dans le choix de l’organisme d’assurance.

Pour exercer votre droit, il faut toutefois respecter certaines formalités.

  • Dans un premier temps, vous réaliserez une simulation de votre emprunt et de ses modalités de remboursement, assurance initiale comprise ;
  • Une fois la simulation effectuée, vous devrez immédiatement demander la délégation d’assurance ;
  • Vous pourrez ensuite remettre à votre conseiller financier la fiche d’information et la notice du contrat d’assurance choisi pour prouver l’équivalence des garanties fournies par les deux contrats. La loi impose en effet que l’assurance déléguée possède à minima les mêmes garanties.
  • Pour gagner du temps, vous pouvez choisir le contrat d’assurance avant d’entamer les négociations, avec un montant d’emprunt simulé, qui sera réajusté en fonction de la réalité.

Bon à savoir : grâce à la loi Hamon du 26 juillet 2014 vous pouvez, avec l’accord de votre banque, changer d’assureur dans l’année qui suit la signature de l’emprunt . Si vous n’avez donc pas eu le temps ou el courage d’effectuer la délégation au moment de la signature du prêt, vous avez encore 12 mois pour agir.

Pourquoi choisir la délégation d’assurance de prêt pour votre regroupement ?

Une délégation d’assurance de prêt lors d’un rachat de dettes implique quelques formalités, comme nous venons de le voir. Mais ne vous laissez pas décourager ! Cette action vous permettra de réaliser de véritables économies tout au long du remboursement de votre emprunt. Le coût mensuel de votre assurance parait insignifiant comparé à vos remboursements, mais rapporté à 10 ou 20 ans, la différence entre deux offres peut être significative, parfois de plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros.

Choix d

De plus, vous n’êtes pas obligé de faire ces démarches seules. Au contraire, il est même recommandé de faire appel à un courtier en assurance ou un intermédiaire en opérations bancaires. Celui-ci connaît le marché mieux que personne et pourra négocier des tarifs plus avantageux que votre banque.

La délégation d’assurance de prêt, un moyen d’optimiser son rachat de crédits

Le premier motif d’un regroupement est de diminuer ses mensualités. Il intervient notamment en cas de difficultés financières comme un outil pour retrouver la maîtrise de son budget. D’un point de vue pratique, l’opération consistera donc à regrouper tous vos emprunts en un seul crédit. La souscription de ce nouveau crédit peut être l’occasion pour vous de renégocier votre assurance de prêt à deux conditions :

  • Vous avez déjà souscrit une assurance de prêt sur l’un des crédits que vous faites racheter ;
  • Votre nouvel organisme prêteur a donné son accord.

Si vous remplissez ces conditions et que votre restructuration est négociée par un intermédiaire, il vous suffit de lui demander d’agir également s’il le peut sur le coût de l’assurance. Le courtier se chargera alors de vous trouver une offre de rachat et une délégation d’assurance de prêt qui conviennent à votre profil. Vous réduirez ainsi vos mensualités de manière substantielle sans effectuer de démarches supplémentaires ni perdre de temps sur le traitement de votre dossier.

appel gratuit 0 800 250 300