Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

La Haute-Garonne a enregistré la troisième année consécutive de baisse du nombre de ménages surendettés en 2020

 argent monnaie

La Haute-Garonne, il s’agit là de l’un des départements à enregistrer une baisse drastique du nombre de dossiers de surendettement déposé auprès des services de Banque de France en dépassant la moyenne nationale en 2020. La troisième année consécutive selon l’Institution y voyant un signe encourageant pour la santé économique de cette partie du pays.

Aides gouvernementales, rachats de crédits, report des remboursements de la part des établissements d’emprunts ou encore impacts des mesures de confinement… nombreuses sont les raisons qui ont fait qu’en 2020, Banque de France a enregistré une baisse drastique du taux de surendettement.

Dans son rapport, l’Institution a même précisé que dans ce domaine, certains départements ont le mérite d’être félicités pour leur prouesse dépassant la moyenne nationale en faisant allusion à la Haute-Garonne qui n’a pas arrêté d’afficher des résultats encourageants depuis 2018.

De belles performances ramenant d’ailleurs aux auteurs de ce rapport à penser que dans l’Hexagone, la Haute-Garonne peut se targuer d’être l’un des départements à afficher la meilleure santé économique.

La troisième baisse depuis 2018

Dans sa note, Banque de France a annoncé qu’en 2020, le taux de surendettement a baissé de 24% par rapport en 2019 pour quelque 108 731 dossiers enregistrés.

Mais puisqu’il s’agit d’une moyenne nationale, l’on serait tenté de se poser des questions en ce qui concerne les performances départementales où l’on découvre que la Haute-Garonne mérite d’attirer l’attention pour deux raisons précises :

  • La moyenne nationale y a été largement dépassée ;
  • Il s’agit de la troisième baisse consécutive.

Concernant le premier point, il serait ainsi utile de préciser qu’un recul de 26,5% a été enregistré l’année dernière pour 1 905 situations de surendettement déclarées à la commission haut-garonnaise. Ce qui représente d’ailleurs 165 dossiers pour 100 000 habitants contre respectivement 203 et 183 au niveau national et par rapport à la moyenne régionale d’Occitanie.

Pour ce qui est de la deuxième ligne, il faut préciser que la tendance a pris racine en 2018 avec une baisse de 3% suivie d’une décroissance de 16% en 2019 indiquant que pour cette partie de la France, il s’agirait plutôt d’un mouvement de fond que de chiffre trompe-l’œil.

Un bon signe pour l’économie du département

D’après les observateurs, cette tendance baissière affichée depuis 2018 dans le département de la Haute-Garonne est révélatrice d’une santé économique résiliente. Pour en arriver à cette conclusion, ils ont ainsi pris en compte de différents indicateurs.

À commencer par le fait que durant les 5 dernières années, l’encours des dettes à la consommation a diminué de moitié en précisant que cette situation intervient, alors que la majeure partie (80%) des dossiers de surendettement est rattachée à des charges courantes.

Et pour en revenir à la période d’exercice de 2020, ils ont aussi fait savoir que :

  • Le montant de l’endettement global a reculé de 20% pour s’établir à 80 millions d’euros contre un peu plus de 100 millions la saison précédente ;
  • L’endettement médian a diminué pour chacune des catégories de dettes, sauf pour les dettes immobilières en passant de 90 894 d’euros en 2019 à 104 000 d’euros.

Des prouesses encourageantes pour la Haute-Garonne qui ne peut cependant pas nier le fait que 50,7% de sa population surendettée n’a aucune capacité à rembourser leurs dettes contre 50,1% pour la France.

appel gratuit 0 800 250 300