Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

La légère baisse du pouvoir d’achat des Français de 2020 devrait être compensée par une belle reprise en 2021

billets euros

La légère baisse du pouvoir d’achat des Français de 2020 devrait être compensée par une belle reprise en 2021. C’est du moins, le point de vue de Bercy qui s’attend à une meilleure performance dès l’année prochaine en misant essentiellement sur la volonté des Français à reprendre le chemin de la consommation.

Pour Bercy, la présentation du projet de budget pour 2021 fut l’occasion rêvée pour toucher un mot concernant le pouvoir d’achat des Français.

Une situation qui a permis au ministère de l'Économie de faire savoir que pour la saison 2020, la tendance est à la baisse, malgré la croissance enregistrée en début d’année portée par les différentes mesures gouvernementales et les offres bancaires comme le rachat de crédits ou le prêt à la consommation.

Ce, en pointant du doigt les effets de la crise sanitaire qui auront vite fait de s’estomper selon les prévisions de l’exécutif qui s’attend à revoir un rebond significatif dès 2021.

Après la pluie, le beau temps

Selon les prévisions de Bercy, la période d’exercice de 2020 devrait s’achever avec une légère baisse de 0,5 % en ce qui concerne le pouvoir d’achat des Français. Une grande première après celle enregistrée en 1984, en 2012 et en 2013 affichant respectivement un recul de 1 %, de 0,4 % et de 1,2 %.

Une façon pour l’exécutif de dire que dans ce domaine, la France ne se trouve que très rarement en zone négative pour permettre aux pouvoirs publics de voir les choses d’une manière plutôt positive en tenant compte du contexte actuel fortement dominé par une crise à la fois sanitaire et économique. Ce, en notant que :

Normalement le pouvoir d'achat aurait dû baisser beaucoup plus avec une récession comme celle-là.

Ainsi, le gouvernement estime que cette tendance baissière aura vite fait de s’estomper pour reprendre aussitôt son envol dès 2021 avec un accroissement attendu à 1,5 %. Un éventuel dynamisme qui ne manquerait pas de pallier la décroissance de cette année.

La consommation au cœur des enjeux

Selon le Ministère de l’Économie, la crise sanitaire est certes à l’origine de la baisse du pouvoir d’achat pour cette saison de 2020 en forçant les Français à revoir leur comportement en précisant dans une note que :

Il y a eu une baisse de 8 % de la consommation des ménages et une augmentation très forte de leur épargne.

Ce qui ramène à dire que la consommation est au cœur des enjeux en ce qui concerne le pouvoir d’achat en notant que pour l’heure, elle contribue à le faire diminuer étant donné que les ménages préfèrent mettre de l’argent de côté que dépenser. L’exécutif en donne d’ailleurs la preuve en faisant savoir que depuis le début de la crise, leur niveau d’épargne a pratiquement explosé en se renforçant à hauteur de 85 milliards d’euros.

La même raison permettant au gouvernement de penser que la situation serait différente en 2021 en tablant sur une reprise de la consommation affichant une croissance de 6,2 % qui devrait permettre à l’économie réelle d’emprunter la même voie en s’élevant à 7,4 %. Deux éléments majeurs qui devraient permettre au pouvoir d’achat d’atteindre le niveau attendu pour cette période.

À noter qu’en parallèle, les pouvoirs publics entendent continuer leurs efforts dans la mise en place de mesures permettant aux principaux leviers de l’économie de garder la tête hors de l’eau et éviter par la même occasion que la santé financière des Français ne se trouve dans une mauvaise posture.

appel gratuit 0 800 250 300