Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

L’accès à la propriété est désormais plus facile pour les Français

un homme avec une clef d'un bien immobilier

De nombreux Français estiment qu’il est important de devenir propriétaire de son logement. Et ils le sont encore plus à considérer que c’est même une priorité absolue maintenant que ces derniers savent qu’ils peuvent compter sur l’aide des courtiers pour accéder plus facilement aux différents types d’emprunts permettant d’y parvenir.

Les résultats du second volet d’étude d’OpinionWay sur le thème générique des Français et la propriété immobilière ont été publiés récemment. Un rapport qui a permis de découvrir que les ménages aspirent énormément à devenir propriétaires puisque plus de 90% des répondants à ce sondage ont donné une réponse allant dans ce sens avec un penchant pour les biens résidentiels.

Ce qui est désormais plus facile pour ces derniers puisqu’ils sont tout aussi nombreux à penser que les moyens permettant d’y parvenir sont désormais plus près de leur portée. Entendons par là leur pouvoir d’achat qui a progressé et l’accès au prêt habitat qui est dès plus simplifié notamment, grâce à l’intervention des courtiers en immobilier.

La chance se range du côté des ménages

Que ce soit à travers un prêt immobilier ou des rachats de crédits, la tendance veut que trois Français sur quatre accèdent à la propriété, grâce aux services d’emprunt proposés par les établissements financiers. Ce qui fait de ce secteur l’un des piliers majeurs sur lesquels, les ménages peuvent compter. Tout cela pour dire que la chance se range du côté de ces derniers dans ce domaine.

OpinionWay en donne la preuve dans son rapport en faisant valoir que 55% des individus interrogés ont avoué que la souscription à ces offres est aisée. Mieux encore, ils sont moins nombreux qu’en 2018 à accorder de l’importance aux obstacles pouvant les empêcher d’atteindre leur but si l’on se réfère aux données chiffrées suivantes :

  •  Les difficultés par rapport à l’âge qui ont baissé de 6 points pour s’établir à 54% ;
  •  Les connaissances sur le marché immobilier qui ont chuté de 3 points à 51% ;
  •  La situation familiale reculant de 12 points à 38% ;
  •  Le niveau de revenus qui a effectué un bond en arrière de 9 points à 74%.

Concernant cette dernière ligne, un des experts à l’origine de cette enquête a tenu à préciser que :

Les freins à l’accès se desserrent grâce, notamment, à l’évolution positive des taux d’intérêt qui offre des gains de pouvoir d’achat supplémentaires.

Ainsi, l’on peut déduire que l’assouplissement des conditions d’octroi de crédit des banques y est pour beaucoup d’autant que ces dernières ont tendance à prolonger les délais de remboursement et à dépasser le seuil d’endettement légal de 33% pour frôler la barre des 35%.

S’ajoutant à cela, les emprunteurs peuvent aussi compter sur l’assistance de certains professionnels pour les aider à trouver les offres d’emprunt les plus pertinentes du marché pour permettre à un analyste de dire que :

Les services des courtiers en crédit immobilier et assurance emprunteur se révèlent de plus en plus plébiscités.

Dans ce sens, le recours à ce type de service a augmenté de 5 points par rapport à la saison précédente pour s’élever à 58%.

Ce n’est l’envie de devenir propriétaires qui manque auprès des Français

Avec tous les arguments susmentionnés, tout indique que l’accès à la propriété est désormais à la portée d’un plus grand nombre de Français d’autant que ce n’est pas l’envie de devenir propriétaires qui manque auprès de ces derniers.

OpinionWay le prouve avec un taux élevé à 92% pour ceux qui aspirent à atteindre cet objectif parmi les répondants à son interrogation. À ce cabinet d’étude de préciser dans une note :

Les Français préfèrent investir dans un logement dont ils feront un usage propre au quotidien. L’investissement locatif étant considéré comme secondaire pour la majorité d’entre eux.

Dans les détails, cette enquête a ainsi démontré que 48% des avis favorables à cette idée estiment qu’être propriétaire est essentiel et que les 44% restants pensent que c’est important. Plus encore, 90% des interrogés ont avoué qu’il s’agit là de la première étape pour se constituer un patrimoine pour permettre à l’un des auteurs de ces analyses d’affirmer que :

L’on reste bien, à l’égard de la question de propriété immobilière, dans un rapport économique.
appel gratuit 0 800 250 300