Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Les Français cherchent le moyen d’adapter leur budget à la crise économique

Un homme en train de gérer son budget

La crise sanitaire a profité aux comptes épargnes, les Français ayant préféré se constituer une réserve financière. Ces économies s’accompagnent d’une diminution de la consommation, entrainant la baisse des marchés financiers. Une situation qui préoccupe les entreprises, qui veulent relancer l’économie au plus vite. Mais la tendance au sein des ménages tend plutôt à trouver le moyen d’adapter leur budget à la crise économique.

La plupart des ménages ont réalisé des économies estimées à plusieurs milliards d’euros en tout selon la Banque de France. Le pouvoir d’achat a diminué et devrait tout au plus stagner durant les prochaines semaines à cause du sentiment d’inquiétude des Français quant à la crise économique. Et si cette situation venait à durer, les marchés financiers s’en retrouveraient gravement atteints.

Certaines entreprises estiment qu’il est plus que temps de relancer l’économie. Elles cherchent alors des alternatives afin d’inverser la tendance. Cependant, cela ne constitue pas une priorité dans l’immédiat pour les ménages qui doivent jongler avec le remboursement des crédits et les pertes de revenus. La solution de rachats de crédits semble être, dans ce cas, la meilleure option.

Des dépôts bancaires qui grimpent en flèche

De grosses économies ont ainsi été réalisées par les ménages, mais qui s’accompagnent d’une perte de revenus, chômage partiel oblige. D’après la Banque de France, les dépôts bancaires atteignaient les 20 milliards d’euros au mois de mars dernier. Un chiffre trois fois supérieur à la normale et qui est monté à 55 milliards d’euros sur toute la période de confinement.

On s’attend à ce que de plus en plus de dépôts soient effectués en particulier si les Français continuent de freiner leur consommation. Mais face à l’incertitude qui plane encore sur l’évolution de la crise sanitaire, cette tendance devrait s’accroitre davantage, avec pour principal résultat la baisse des marchés financiers.

Un contexte qui pourrait être un frein à la redynamisation des différents secteurs d’activités. Les entreprises souhaitent ainsi que l’on trouve une solution adaptée afin qu’elles puissent réamorcer leur parcours. Plusieurs initiatives sont à l’étude, telle que la création d’un livret C, proposée par Eric Woerth, président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale. Cette mesure aurait pour but de consacrer les fonds placés dans le livret au financement des sociétés afin de relancer l’économie du pays.

La consolidation de crédit, une parfaite aubaine pour les débiteurs

L’économie du pays n’est pas un ordre de priorité pour les ménages en ce moment. Les Français cherchent plutôt un moyen d’adapter leur budget à la crise économique. En effet, même en période de crise, les emprunts doivent être remboursés, une situation d’autant plus alarmante compte tenu des pertes de revenus.

La solution la mieux adaptée semble être alors le rachat de crédits, qui repose sur le principe de regrouper tous ses prêts en un seul. Cette alternative est possible même si l’emprunteur a contracté des dettes dans des établissements bancaires différents, mais implique souvent un changement de banque.

Concrètement, l’enseigne de destination va racheter tous les emprunts et proposer un crédit unique, avec un seul taux. L’avantage de cette méthode est que le bénéficiaire aura une meilleure visibilité quant au suivi de son compte ainsi que les mensualités qui y sont prélevées.

appel gratuit 0 800 250 300