Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Des solutions s’offrent aux Français pour améliorer leur reste à vivre malgré le poids de leurs dettes

Calculs du reste à vivre

Dans l’Hexagone, le système financier veut que la population soit en mesure d’accéder à plusieurs types de prêts afin d’améliorer leur pouvoir d’achat et rehausser ainsi son niveau de consommation. Un privilège qui n’est toutefois pas sans risques puisqu’au final, les Français sont bien nombreux à se retrouver sous le joug de l’endettement pour ne disposer que de très peu de reste à vivre.

Afin d’éviter de crouler sous le poids de leurs dettes, les Français notamment ceux dont le budget est relativement restreint n’hésitent pas à sauter sur toutes les occasions pour améliorer leur reste à vivre.

Et dans ce domaine, la tendance veut que ces derniers viennent chercher refuge auprès des banques pour les aider à alléger leur niveau d’endettement si d’autres guettent l’entrée en scène des soldes auprès des marchands pour réduire leurs dépenses à travers les remises sur les prix.

Soit, deux options qui s’offrent à eux, mais qui ne sont toutefois pas sans inconvénient. À noter cependant que la majorité des ménages n’ont pas hésité à montrer leur doute quant à l’efficacité des soldes si l’on croit les résultats d’une enquête menée par l’Observatoire Société et Consommation (ObSoCo) sur ce sujet.

Deux options s’offrent aux ménages

Remboursement d’une grosse facture, achat d’un véhicule ou d’un bien immobilier… nombreuses sont les raisons incitant les Français à s’endetter davantage auprès des organismes bancaires qui n’hésitent d’ailleurs pas à mettre en leur portée différents types de services pour répondre à leurs besoins financiers.

Toutefois, force est de constater qu’à terme, l’accès trop facile à ces offres peut mettre à mal le reste à vivre des emprunteurs qui se doivent de tout faire pour ne pas sombrer dans le rouge que pour y parvenir deux options s’offrent généralement à eux.

À commencer par le rachat de crédits, une prestation également accessible auprès des banques qui se proposent de regrouper toutes les dettes pour n’en faire qu’une seule dont l’objectif est de :

  •  Réduire le montant des mensualités ;
  •  Baisser le taux d’endettement ;
  •  Obtenir une trésorerie supplémentaire afin de financer de nouveaux projets.

D’un autre côté, certains ménages peuvent aussi se tourner vers les soldes proposés par les commerçants dans l’espoir de réduire au mieux leurs dépenses lors des achats. Un choix qui peut s’avérer judicieux si l’on tient compte du fait qu’il est possible de bénéficier de réductions jusqu’à plus de 50%.

D’ailleurs, la chasse à ce genre proposition intéresse toutes les classes sociales même si elle profite principalement à celles dont le budget mensuel est en mauvaise posture.

À chaque solution ses inconvénients

Ces options susmentionnées permettent certainement aux ménages d’améliorer leur reste à vivre, mais comme toutes les médailles, elles ont chacune leur revers.

Pour ce qui est du rachat de crédits par exemple, le talon d’Achille se trouve principalement au niveau du délai de remboursement qui se retrouve prolongé pour engendrer au final une somme plus importante à restituer.

Quant aux soldes, une enquête initiée par Observatoire Société et Consommation a permis de constater que plus de la moitié des individus interrogés commencent à éprouver un certain doute concernant leur efficacité réelle. À ObSoCo de faire valoir dans une note :

Cela fait même naître une nouvelle phobie pour 56% des consommateurs, celle d’être passé à côté du meilleur prix et d’avoir payé trop cher !

N’empêche cependant qu’ils sont tout aussi nombreux (63%) à apprécier l’existence de ce système de réduction tarifaire qui se manifeste également à travers les ventes privées, le Black Friday ou autres.

appel gratuit 0 800 250 300