Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Les Français se trouvent parmi les grands perdants européens en matière d’évolution du pouvoir d’achat

portefeuille de billets euros

En étudiant de près l’évolution du pouvoir d’achat des pays européens de ces dernières années, Xerfi Canal a mis en exergue une situation quelque peu préoccupante en ce qui concerne la France en faisant valoir que cette dernière se trouve désormais dans la catégorie des grands perdants. Et ce, malgré les différentes mesures destinées à renforcer le système.

Les Français se trouvent dans la catégorie des grands perdants européens en matière de pouvoir d’achat. C’est ce qui ressort des résultats des analyses de Xerfi Canal portant sur l’évolution du système depuis 2011.

À noter que la France n’est pas la seule à figurer dans cette liste des pays à enclencher la marche arrière dans ce domaine ces dernières années puisqu’on peut également énumérer le Royaume-Uni, l’Italie ou la Grèce.

Ce qui revient à dire que la place des gagnants est dominée par les pays des PECO (Europe centrale et orientale), le Danemark et notamment par l’Allemagne qui se veut être le tenant du titre de ceux qui progressent solidement.

La France dans la catégorie des perdants

Afin de mesurer l’évolution du pouvoir d’achat des pays européens, Xerfi Canal s’est donné pour mission d’étudier le revenu disponible brut ajusté des ménages. Il en ressort que la France est désormais classée dans la catégorie des perdants, malgré les différents atouts à la disposition de sa population. Entendons par là :

  • L’accès facile aux différentes offres d’emprunt comme les rachats de crédits, le prêt à la consommation ou à l’habitat ;
  • La baisse du taux de chômage ;
  • Les mesures de soutien adoptées par le gouvernement en réponse au mouvement des Gilets Jaunes.

Pour le dire, il suffit de prendre en compte le fait que le niveau de vie des Français est de 13 points inférieurs à celui des Allemands, les tenants du titre en Europe dans ce domaine. Situation encore plus dégradée pour les Britanniques dont les revenus et l’économie sont malmenés par les incertitudes du Brexit.

Mais les plus à plaindre sont la Grèce et l’Italie qui n’ont pas arrêté de décrocher depuis 2011 pour creuser davantage l’écart avec l’Allemagne en affichant respectivement une différence 50% et de 25%, alors que jusqu’en 2008, les Grègues et les Italiens étaient au coude à coude avec les Allemands.

L’Allemagne en tête de liste des grands gagnants

Comme susmentionnée, l’Allemagne fait figure de référence en matière de niveau de vie de la population. Avec un pouvoir d’achat qui progresse solidement depuis des années, il domine d’ailleurs les autres pays de l’Europe et passe en tête de liste des grands gagnants.

Tout cela, parce que dans ce domaine, cette nation de l’autre côté du Rhin a su maintenir une cadence moyenne annuelle de 2,3% pour permettre à son taux de chômage d’atteindre un niveau plancher, à la création d’emploi de prendre son envol et aux salariés de bénéficier de confortables hausses de salaire.

Et dans cette catégorie, l’Espagne et le Portugal lui ont emboîté le pas, grâce à différentes mesures drastiques destinées à rehausser le revenu des ménages comme :

  • Le redressement de l’offre via des politiques de dévaluation interne à travers la réduction des coûts salariaux visant à améliorer la compétitivité du coût et la profitabilité des entreprises pour reconquérir le terrain perdu à l’international ;
  • Le desserrement budgétaire ;
  • La hausse de l’investissement, de l’emploi.

À noter que le Danemark et la Norvège sont aussi de la course, tout comme les membres des PECO qui continuent leur phase de convergence.

appel gratuit 0 800 250 300