Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Banque de France estime que le report de paiement des crédits n’est pas nécessaire pour les particuliers

Banque de France

Banque de France estime que le report de paiement des crédits n’est pas nécessaire pour les particuliers. C’est du moins ce qu’a récemment fait valoir le gouverneur François Villeroy de Galhau en soutenant que les ménages disposent d’ores et déjà des outils permettant d’assurer le remboursement de leurs prêts malgré les gênes causés par le coronavirus.

Dans un pays comme la France où l’économie repose essentiellement sur les structures entrepreneuriales, les entreprises se doivent d’être soutenues face à cette période de crise liée au coronavirus. Dans ce sens, pouvoir public et institutions financières se sont accordés pour les aider à maintenir en bonne santé leur trésorerie notamment à travers le report des échéances de paiement lié aux emprunts comme les rachats de crédits et le prêt professionnel.

Mais puisque cette épidémie semble ne rien épargner sur son passage, l’idée de voir ce genre de dispositif s’étendre sur les particuliers est aussi évoquée par les banques et l'Association professionnelle des intermédiaires en crédits (Apic). Un point de vue qui n’est pourtant pas partagé par le gouverneur de Banque de France.

La généralisation des reports n’est pas nécessaire

À travers un article publié le 17 mars dernier, le magazine Capital a évoqué l’existence d’une session de négociation réunissant l’Apic et les banques. Leur objectif, étudier l’éventualité de la mise en place d’un dispositif permettant aux particuliers de profiter d’un report des échéances de paiement de crédit.

Un évènement qui n’a pas manqué de susciter la curiosité auprès de tous que pour y voir un peu plus claire, Hedwige Chevrillon de BFM Business a invité le gouverneur François Villeroy de Galhau à partager son point de vue sur ce sujet.

Ainsi, ce responsable de chez Banque de France est venu sur le plateau le vendredi 20 mars pour faire valoir que la généralisation des reports auprès des particuliers n’est pas nécessaire. Ce, pour la raison que ces derniers disposent déjà d’un levier leur permettant de faire face à d’éventuels problèmes financiers même s’ils sont actuellement en pleine période de confinement. Pour étayer ces dires, il a d’ailleurs ajouté que :

Les ménages aujourd'hui sont en situation de pouvoir d'achat préservé à travers heureusement la prise en charge de leur rémunération via notamment le chômage technique.

Mais les particuliers peuvent compter sur les banques

Il va sans dire que pour Banque de France, le report des échéances de paiement des prêts doit être limité aux entreprises. Toutefois, il faut prendre en compte une déclaration de la Fédération bancaire française (FBF) pour dire que les particuliers peuvent quand même compter sur les banques sur ce sujet. La preuve, la FBF a tenu à faire savoir dans une note transmise à l’AFP que:

Elle invite les personnes en situation financière difficile à contacter leur conseiller bancaire et à regarder les modalités prévues par leur contrat de prêt.

À travers cette invitation, les établissements bancaires représentés par cet organisme s’engagent ainsi à étudier de près la situation de leur clientèle et d’y trouver une issue favorable permettant à cette dernière d’honorer ses obligations dans les meilleures conditions. À la Fédération d’ajouter :

Ceux-ci prévoient en effet, dans de nombreux cas, la possibilité d’activer, à la demande du client, des dispositions de modulation ou de report d’échéance.
appel gratuit 0 800 250 300