Left Menu

Quelques menaces planent sur l’hégémonie économique de l’Australie

paysage australien

Depuis plus de deux décennies, l’Australie peut se vanter de sa supériorité économique qui n’a de cesse d’afficher une tendance graduelle. Toutefois, pour la toute première fois, certaines menaces planent sur cette hégémonie si l’on croit les analyses de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) lors de sa dernière étude publiée à mi-décembre 2018.

En Australie, la croissance est au rendez-vous depuis près de vingt-sept ans en ce qui concerne l’économie. D’après l’OCDE, l’île-continent serait même en mesure d’enregistrer un excédent budgétaire dès 2019. Cependant, cet organisme est également parvenu à détecter certaines failles qui pourraient bien renverser la tendance.

Il se trouve en effet que certains indicateurs économiques du pays ont viré au rouge pour se transformer en source de vulnérabilité. Ce serait bien le cas pour le taux de pauvreté ou d’endettement des ménages qui dépasse de loin la moyenne ou encore la chute de l’immobilier qui ne fait que s’accentuer depuis quelque temps.

Un taux de pauvreté au-dessus de la moyenne

En matière de croissance et de puissance économique, l’Australie peut se vanter de ses performances. Cependant, avec un pourcentage élevé à 12,8%, le pays affiche un taux de pauvreté au-dessus de la moyenne par rapport aux autres pays de l’OCDE qui établissent un rapport à 11,9%.

Et selon cette organisation, il s’agit d’un seuil inquiétant qui éveille les soupçons quant à l’éventualité d’un effondrement de l’économie australienne.

Et tout semble indiquer que cette situation de précarité touche principalement une certaine catégorie de l’ensemble des habitants si l’on croit l’OCDE :

En matière d’inclusivité, le défi le plus important à relever pour l’Australie reste celui des handicaps socio-économiques multiples et considérables subis par de nombreuses populations autochtones.

Ainsi, ce sont les Aborigènes qui en pâtissent le plus puisque 26% d’entre eux sont deux fois plus exposés que les autres en touchant moins de la moitié du salaire médian. Et si aucune mesure n’est prise, 30% des personnes âgées risquent également de faire partie de la liste.

Des phénomènes alarmants

La hausse du taux de pauvreté est certes un indice qui pourrait amener à penser que l’économie d’un pays est vulnérable. Mais en ce qui concerne l’Australie, la situation qui touche les autochtones dure depuis près d’une quinzaine d’années sans pour autant parvenir à former une barrière à sa croissance. Toutefois, d’autres paramètres sont entrés en jeu qui d’après l’OCDE :

Pourraient entraîner un fléchissement sensible de l’activité liée à un tassement de la croissance de la consommation et de la construction de logements [...] phénomènes qui pourraient porter atteinte à l’ensemble de l’économie.

Ainsi, le taux d’endettement des ménages qui a atteint les 200% du revenu disponible, malgré les différentes options permettant de l’alléger comme le regroupement de crédits est l’une des risques auxquels s’expose l’Ile-continent.

La tendance baissière du prix de l’immobilier fait également partie du lot. En effet, ce secteur devrait connaitre une baisse moyenne de 20% dans un avenir proche si l’on se réfère aux statistiques délivrées par les grandes banques australiennes. Mais pour l’heure, la chute évolue entre 6% et 10%.

appel gratuit 0 800 250 300