Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Le pouvoir d’achat des français toujours en baisse

 portefeuille avec billets euros

Cela fait déjà quelque temps que la baisse du pouvoir d'achat des Français a été préditée. En effet, au cours du premier trimestre 2018, le pouvoir d'achat du revenu brut a connu une baisse de 0,5 %. Selon les analyses de la Tribune qu'elle diffuse quotidiennement sur Xerfi Canal, c'est la première fois depuis le mois d'avril 2015 qu'il a connu une légère baisse qui fait penser à ce qui s'est passé en 2012, l'époque à laquelle François Hollande a pris le pouvoir. En effet, c'était durant cette période que les Français ont été confrontés à un sérieux choc fiscal.

La claque du pouvoir d'achat

Si le revenu des Français n'a cessé de rétrograder depuis janvier dernier, c'est surtout la conséquence de la barque fiscale. En effet, la diminution des cotisations sociales n'a pas pu contrebalancer la hausse de la CSG.

En d'autres termes, les retraités n'ont pas perçu des avantages liés à la baisse des cotisations alors qu'ils doivent faire face à l'augmentation de la CSG, de même que le cas des actifs a également perdu davantage. Suite à ces mouvements, il est normal qu'une ponction sur les revenus d’environ 2,5 milliards d'euros, soit d'un ordre de 2,5 %, ait été constatée.

De son côté, la facture par famille a également augmenté jusqu'à 85 € depuis le mois de juillet 2017.

Il est toutefois à noter que c'était depuis la prise de pouvoir de Macron que les charges de ménages ainsi que le poids des prélèvements fiscaux et sociaux des ressources en France ont atteint son record.

De plus, le problème d'inflation a encore frappé le pays et le cours du brut a augmenté de 4 % depuis le mois de janvier 2017. De son côté, le coût à la consommation a aussi connu une hausse de 0,8 % à partir du début 2018.

Une nouvelle mesure pour alléger la barque fiscale

Personne ne peut nier que l'augmentation des revenus des Français n'a pas pu compenser les multiples hausses et l'inflation dans le pays. C'est alors normal que le pouvoir d'achat de chaque foyer connaisse une baisse considérable du revenu réel des ménages à présent.

Quoi qu'il en soit, les baisses de la fiscalité directe vont permettre d'alléger le problème et augmenter le pouvoir d'achat des Français. De plus, la hausse de salaires ainsi que la création de milliers d’emplois sont en cours et elles devraient atténuer l'inflation. Cependant, la réduction de la barque fiscale n'aura que peu d'impact sur le pouvoir d'achat.

À titre de remarque, la diminution du pouvoir d'achat des Français pourrait être source de déraillement de la reprise au cas où il y aurait un éventuel choc externe non anticipé.

appel gratuit 0 800 250 300