Left Menu

L’allongement des prêts immobiliers pourrait être néfaste pour les emprunteurs

reflexion sur un achat immo

Ces trois dernières années ont été le théâtre d’une explosion des prix des biens immeubles en France, surtout dans les grandes métropoles. Cette situation a quelque peu freiné le dynamisme du marché puisque la solvabilité des acquéreurs en pâtit. En guise de solution, les organismes prêteurs réfléchissent sur la possibilité d’étendre la durée de remboursement des crédits immobiliers sur 35 ans. Une initiative qui pourrait faire plus de mal aux emprunteurs que de bien.

Lire la suite...

La revente du logement familial permet de combler la pension de retraite

gestion immobiliere par un couple retraité

La cession de la vaste maison familiale pour acquérir une résidence moins spacieuse est devenue très pratique pour les personnes de troisième âge une fois que les enfants ont tous déménagé. L’initiative est d’autant plus bénéfique car le vendeur peut réinvestir dans d’autres placements pour arrondir ses fins du mois, et même financer les projets de ses progénitures.

Lire la suite...

Les Français sont devenus plus prudents face à leur pouvoir d’achat

pièces d'argent

Depuis la rentrée, des mesures ont été mises en œuvre afin d’améliorer le pouvoir d’achat des Français. Et si l’on tient compte des données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économique (Insee), tout semble indiquer que le pari est tenu. Mais d’après les ménages, la situation serait bien différente.

Lire la suite...

La crise des subprimes n’est pas uniquement la faute des ménages pauvres américains

ménages américains

Voilà dix ans maintenant que la crise des subprimes a marqué le secteur financier mondial. Depuis, l’histoire veut que ce soient les ménages pauvres américains qui sont à la source du problème. Mais de récentes révélations ont permis de découvrir que leur part de responsabilité est minime. D’autres facteurs encore plus conséquents y ont joué un rôle crucial.

Lire la suite...

appel gratuit 0 800 250 300