Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Faire le bon choix pour couvrir les risques liés aux emprunts bancaires

Echanges sur les emprunts bancaires

Depuis toujours, des évènements imprévus peuvent avoir des répercussions sur les revenus des ménages, surtout ceux ayant contracté un crédit. C’est la raison pour une assurance risques de la vie est souvent requise par les banques avant de valider les emprunts. Les compagnies d’assurances sont nombreuses à proposer cette offre. Mais faire un meilleur choix se repose sur l’analyse des risques et de la situation de l’emprunteur.

Le recours à des prêts bancaires peut stabiliser la situation financière de certains ménages. Cependant, ces derniers doivent souscrire une assurance risques pour que les établissements bancaires leur accordent leur soutien. En effet, cela constitue une garantie de remboursement en cas d’évènement imprévu qui pourrait réduire le budget familiale.

Les emprunteurs devront alors verser une cotisation mensuelle qui varie selon leur situation. Les risques à couvrir sont également variables. Étant donné le nombre de compagnies d’assurances, faire appel à un expert dans le domaine est indispensable pour trouver la couverture correspondant à ses besoins.

Les risques nécessitant une couverture

Le décès arrive en tête de liste en matière d’imprévu à couvrir. D’ailleurs, les établissements bancaires n’accordent un refinancement que si les emprunteurs détiennent une couverture décès. C’est un moyen pour les banques de garantir que leur capital sera toujours remboursé même en cas de disparition éventuelle du débiteur.

Vient ensuite le risque d’invalidité permanente de la personne détentrice des crédits. Il s’agit d’un cas où le débiteur serait dans l’incapacité à exercer un travail rémunérant, ce qui affecterait certainement le budget familial sur une longue période.

Dans tous les cas, la souscription en assurance risques de la vie occasionne un versement mensuel pour que la couverture soit valide.

Les analyses à effectuer concernant le ménage

Pour les débiteurs retraités et actifs voulant effectuer un rachat de crédit, les risques liés à une période de maladie sont différents. En effet, si le débiteur est une personne du troisième âge, la souscription à une couverture d’assurance risques est facultative. Ses revenus en tant que retraité restent inchangés.

En revanche, pour celui qui travaille encore, la rémunération peut varier durant sa maladie. De ce fait, souscrire à une assurance risques devient obligatoire.

Les collaborateurs des grandes entreprises font toutefois exception, à cause de l’existence d’un contrat maintenant leur revenu en période de maladie. Enfin pour les salariés des entreprises privées, toutes tailles confondues, (petites, moyennes, grandes), contracter une assurance risque chômage est facultatif. Le choix dépend de l’entreprise pour laquelle les débiteurs travaillent, mais cela dépend aussi de leur situation professionnelle.

La meilleure façon de trouver l’assurance adéquate

En dépit de leur effectif élevé sur le marché, choisir une compagnie d’assurance n’est pas facile. Internet propose des comparateurs d’assurance sur lesquels on peut voir les offres proposées par les assureurs. Il faut toutefois faire attention, car les compagnies d’assurance et les comparateurs d’assurance collaborent ensemble.

C’est une stratégie commerciale permettant de proposer des services d’assurance. La meilleure solution est alors d’entrer en contact avec un courtier en assurances, ayant comme objectif de trouver des offres intéressantes qui répondent aux attentes des emprunteurs.

appel gratuit 0 800 250 300