Left Menu

Le pouvoir d’achat en immobilier a augmenté de 38% en 20 ans en France

 Concept immobilier

Quatre éditions de la coupe du monde de football se sont déroulées entre 1998 et 2018. Entre temps l’immobilier a connu une transformation drastique. Même si les prix de la pierre ont augmenté considérablement, le pouvoir d’achat des Français a progressé de 38% en 20 ans, notamment grâce aux taux de crédit immobilier.

L’accession à l’immobilier a grandement progressé en 20 ans. Entre 1998 et 2018, le pouvoir d’achat immobilier des Français a évolué de 38%. L’augmentation des prix de la pierre n’a pas endigué le phénomène, soutenu par les taux de crédit immobilier très bas.

En effet, un crédit payable en mensualités de 1 000 euros donnait accès à un bien immobilier de 128 500 euros en 1998. Un même prêt immobilier avec des mensualités égales donnerait pourtant droit à un bien immobilier d’une valeur de 207 400 euros. Concrètement, la hausse de la capacité d’emprunt des ménages français a donc augmenté de 78 900 euros entre quatre éditions de la coupe du monde de football.

Les taux de crédit bas stimulent le pouvoir d’achat immobilier des Français

En 1998, les taux de crédit immobilier étaient à 7,05% en moyenne, d’après les chiffres d’un courtier en prêt immobilier. Vingt ans après, ils se retrouvent à 1,46% : c’est ce qui a été relevé au premier trimestre de 2018.

Il se trouve alors qu’un crédit dont la mensualité est de 1 000 euros donnait droit à un logement d’une valeur de 128 500 euros en 1998. Vingt ans après, un même crédit immobilier permet d’acquérir un bien de 207 400 euros. Concrètement, le pouvoir d’achat immobilier aura donc évolué de 78 900 euros entre temps. Si les mensualités d’un prêt immobilier étaient de 1 557 euros à l’époque, ils représentent une moyenne de 961 euros aujourd’hui.

La fin des taux bas pourrait être imminente

Cette baisse considérable des taux de crédit a fait le succès de certaines opérations financières comme les rachats de crédit ou les regroupements de crédits. Le courtier en prêt immobilier précise pourtant que cette politique de taux bas pourrait prendre fin d’ici peu. Les experts misent sur une stabilisation de ces taux à court terme, suivie d’une légère hausse.

Parmi les indicateurs qui convergent dans ce raisonnement figure le taux d’inflation, qui est en nette progression. En novembre 2016, il était à 0,5%.

En revanche, l’Insee a récemment publié des chiffres selon lesquels l’inflation était revenue à son plus haut point en six ans, soit 2% en rythme annuel. Pour rappel, c’est en 2012 que le pic de 2,1% a été enregistré. Dans ces conditions, le pouvoir d’achat des Français s’en verrait alors réduit, y compris leur pouvoir d’achat immobilier.

appel gratuit 0 800 250 300