Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Impôt à la source pour 2019 : la capacité d’endettement des ménages remise en question

 Calculs sur calculatrice

Depuis des années, la capacité d’endettement est toujours fixée à 30 % du revenu d’un salarié. En d’autres termes, si l’emprunteur gagne par exemple 1 500 € par mois, il aura la possibilité de couvrir jusqu’à 450 € de mensualité.

Cependant, suite à l’application des nouvelles règles relatives à l’impôt sur le revenu, la somme nette disponible va baisser. Cela aura alors un impact sur la capacité d’emprunt de chaque travailleur. C’est pour avoir plus éclaircissement à ce sujet que France Inter a demandé l’avis de Serge Maître, secrétaire général de l'Association française des usagers de banque (Afub).

L’impôt prélevé à la source va modifier les conditions de remboursement ?

Face à la mise en œuvre d'un prélèvement mensuel des impôts sur les salaires, chaque banque va devoir chercher des solutions afin de convaincre les emprunteurs de souscrire un contrat de prêt chez elle. C’est alors dans ce sens que certaines pensent changer leur taux d’endettement.

Ainsi, la plupart d’entre elles décident d’augmenter leur taux d’endettement à 33 %. Il y en a également d’autres, pour attirer plus de clients proposent des taux allant jusqu’à 35 %. Plus exactement, toutes les banques vont chercher des moyens permettant d’assouplir les conditions d’emprunts afin que l’impôt sur le revenu ne soit pas un obstacle majeur à l’emprunt.

C’est d’ailleurs leur devoir en tant qu’établissements de crédits de trouver des modalités banquières beaucoup plus souples relatives aux prêts et regroupement de crédits.

Le secrétaire général de l'Association française des usagers de banque ou Afub, Serge Maître a même rassuré les emprunteurs en affirmant que :

Depuis quelque temps, la distribution du nombre de crédits immobiliers est en augmentation, légère mais constante, et les banques ont intérêt à ce que ça continue.

Serge Maître

À cet effet, les banques continueront toujours à proposer des offres en proposant des services adaptés aux besoins de chacun et facilitant l’accès aux crédits.

Est-ce que le taux d’imposition sera –t-il bien défini d’ici peu ?

Jusqu’en 2019, il serait difficile d’affirmer selon le secrétaire général de l'Association française des usagers de banque que le taux d’imposition sera fixé. En effet, la charge fiscale de janvier 2019 sera encore assez inconnue étant donné que l’estimation des impôts sera toujours évaluée par les particuliers.

En plus de cela, un grand nombre d’abattements ne vont également entrer en ligne qu’à partir de la fin du mois de décembre. C’est alors normal que l’image de la solvabilité réelle ne soit pas bien définie.

Quoi qu’il en soit, tout client devrait ne plus s’inquiéter puisque quelle que soit la situation présente, les banques vont toujours trouver des solutions vu que la concurrence sur le marché fait rage. En d’autres termes, une banque n’a pas intérêt à restreindre l’accès aux crédits étant donné que sa principale raison d’existence est d’attirer le maximum de clients potentiels.

appel gratuit 0 800 250 300