Left Menu

Coupe Du Monde 2018 : l’impact de la victoire des bleus sur la croissance économique de la France

coupe du monde

En 1998, grâce à la victoire des Bleus durant la Coupe de monde, la France a pu enregistrer une croissance économique de 1,3 %, qui l’a permis d’atteindre 3,6 % contre 2,3 en 1997. Une augmentation de la consommation d’un ordre de 2,6 % au cours du troisième trimestre a aussi été enregistrée en 1998.

Lire la suite...

La fragilité financière, une situation omniprésente mais non-quantifiable

Un femme qui fait les comptes

Il est important de bien distinguer une personne se trouvant dans une situation de fragilité financière et une autre dite « pauvre ». En France, toute personne qui gagne 1.008 EUR ou moins en un mois est classée parmi les « pauvres ». C’est ainsi qu’environ 8,8 millions des Français sont aujourd’hui « pauvres », selon l’Insee.

Lire la suite...

La dégradation du marché immobilier n’a rien d’inquiétant

Secteur immobilier

En France, le recul de l’activité du marché de l’immobilier se poursuit actuellement dans le neuf comme dans l’ancien. Michel Mouillart revient sur le sujet. Le professeur d’économie et porte-parole du baromètre LPI-SeLoger estime que cette tendance baissière ne devrait point nous inquiéter. Il explique en détail la situation.

Lire la suite...

La dette publique affiche une hausse de 36,9 milliards pour le premier trimestre 2018

 Documents hausse dette publique

Selon la publication de l’Insee dans ses comptes nationaux trimestriels de cette année, la dette publique a atteint 2 255 milliards d’euros. Elle a donc augmenté de 36,9 milliards de celle du précédent trimestre. Face à cette situation, l’État devrait apporter des améliorations relatives à l’état des finances publiques. Cette dette publique représente environ 97,6 % du Produit intérieur brut et se rapporte à la richesse nationale.

Lire la suite...

Recul du pouvoir d’achat : un problème majeur pour le gouvernement

Calculs des achats

Depuis décembre 2017, de nouvelles mesures gouvernementales ont été prises. Ainsi, les cotisations chômage et maladie ont été supprimées. Mais afin d’économiser davantage, le gouvernement a décidé de l’appliquer en deux tranches, l’une en début 2018 et l’autre en octobre prochain. Il est à noter que ce décalage a permis d’économiser environ 3,5 millions d’euros. Cependant, il a un impact sur le pouvoir d’achat surtout durant les trois premiers mois 2018.

Lire la suite...

appel gratuit 0 800 250 300