Left Menu

Le taux de chômage baisse aux États-Unis

 File d'attente lors d'un recrutement

Malgré les ouragans, le marché du travail n’a pas cessé de s’améliorer aux États-Unis. En effet, le taux de chômage américain a atteint son plus bas niveau tandis que les créations d'emplois ont rebondi. Ces dernières ont progressé de 261 000. Les analystes s’attendaient cependant à 300 000 nouveaux postes.

Aux États-Unis, les ouragans Irma et Harvey ont entraîné un arrêt brutal des embauches au mois de septembre. En octobre dernier, le taux de chômage a néanmoins chuté à 4,1%. Il s’agit du plus bas niveau depuis l’année 2000. À l’époque, celui-ci est tombé à 3,9%. Par ailleurs, la première estimation révélait que 33 000 emplois avaient été détruits. Le taux de participation est toutefois de 62,7%.

Il a régressé de 0,4 point de pourcentage. En outre, le salaire horaire moyen a très peu évolué. Il a gagné 0,1% au lieu de 0,5% en septembre dernier. Ainsi, les rémunérations ont seulement augmenté de 2,4% sur un an.

Le chômage au plus bas depuis près de 17 ans

En octobre dernier, le taux de chômage américain s’est retrouvé à son plus bas niveau depuis 17 ans. Il est descendu à 4,1%, contre 4,2% le mois précédent. En effet, une reprise d'activité a été enregistrée après le passage des ouragans Irma et Harvey.

Par ailleurs, près de 700 000 personnes ont également arrêté de chercher un emploi. Les analystes avaient pourtant prévu l’arrivée d’un grand nombre de nouveaux entrants sur le marché. De plus, la hausse des salaires n’est que de 2,4% sur l’année.

Les créations d’emplois en hausse

L’impact des ouragans n’a finalement pas été si important que prévu. Les embauches sont descendues à 18 000. Toutefois, le nombre de chômeurs a chuté à 6,5 millions. Les créations d’emplois ont par ailleurs augmenté de 261 000. La moyenne des deux derniers mois était de 140 000. Paul Ashworth, économiste chez Capital Economics, a souligné que :

Cela représente néanmoins un ralentissement significatif par rapport au rythme des 6 premiers mois de l'année.

Paul Ashworth

Depuis le début de l’année 2017, le taux de chômage a baissé de 0,7 point de pourcentage. Quant au nombre de sans-emplois, il s’est amoindri (-1,1 million). En outre, les analystes de Barclays Research notent que :

Les tempêtes n'ont pas causé de dommages permanents au marché du travail. Sa tendance à l'amélioration reste en place.

Il faut également savoir qu’en octobre dernier, la hausse des créations d’emplois a été due notamment aux restaurants et aux bars qui ont de nouveau ouvert leurs portes. En effet, ceux-ci ont entraîné l’apparition de 89 000 nouveaux postes. Grâce aux services aux entreprises, 50 000 emplois ont également été créés. De même, le secteur manufacturier a embauché 24 000 salariés.

Notons en outre qu’un rachat de crédits permet de faire face aux aléas de la vie comme la perte d’emploi. Il donne la possibilité d’éviter une situation de surendettement.

appel gratuit 0 800 250 300