Left Menu

Les critères d’évaluation de la richesse d’un ménage

Recensement des riches

En mesurant la richesse d’une personne, il faut considérer son patrimoine ainsi que les sommes qu’elle perçoit par an, à titre de rente ou de rémunération. Pour un foyer fiscal type, le seuil s’établit à 170 000 euros de revenus par an. Vu qu’il n’existe pas de définition objective, il est préférable de concentrer l’évaluation sur les 1% les plus fortunés.

En France, il faut gagner le double du revenu médian pour être qualifié de riche. Lors de l’évaluation de la richesse d’un ménage, le patrimoine (professionnel, financier ou immobilier) est également pris en compte. Selon cette définition, près de 10% de la population française devrait alors être aisée, ce qui n’est pourtant pas le cas.

D’où la nécessité de se focaliser sur les 1% des Français possédant le plus de richesses pour plus de crédibilité. À présent, les personnes ayant des revenus annuels fiscaux de référence (RFF) de plus de 100 000 euros sont jugées comme étant les mieux nanties.

Comment mesurer la richesse d’un ménage ?

Pour savoir si un ménage est riche, il faut considérer la totalité des revenus d’activité nets des cotisations sociales, sans prendre en compte les impôts directs, mais en intégrant les Aides personnalisées au logement (APL), les pensions de retraite ou encore les indemnités de chômage.

Pour une famille de deux enfants, le revenu disponible médian est fixé à 47 110 euros annuels. Par ailleurs, il est de 18 450 euros pour une personne seule. Pour être qualifié de fortuné, il est nécessaire d’en posséder le double.

Par conséquent, un ménage aisé doit gagner 94 200 euros. Il faut qu’un individu sans enfant à charge dispose d’un revenu de 36 900 euros par an pour figurer dans le classement des personnes les plus riches en France.

Les 1% les plus riches en France

Comme l’écart des rémunérations est généralement important, il vaut mieux se baser sur les 1% des personnes gagnant le plus pour obtenir un résultat plus fiable. Dans le secteur privé, il faut gagner un salaire annuel net dépassant 100 000 euros pour figurer dans la liste des Français les plus fortunés.

Pour un foyer fiscal type, près de 565 000 personnes peuvent être considérées comme riche, ce qui équivaut à 0,9% de la population vivant en Hexagone. À part les revenus courants, il faut également posséder un capital net de l’ordre de 2,5 millions d’euros.

Par ailleurs, 500 000 personnes bénéficient actuellement d’une situation jugée atypique. Leurs revenus vont au-delà des critères précités.

Notons en outre qu’un ménage ayant plusieurs prêts en cours et qui se retrouve en difficulté financière a le droit d’opter pour un rachat de crédits. Cette solution financière permet aux emprunteurs de gagner une trésorerie supplémentaire, de mieux gérer leurs dettes, etc. À l’heure actuelle, les conditions imposées par les établissements bancaires sont particulièrement avantageuses.

appel gratuit 0 800 250 300