Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Les ménages peuvent échapper au surendettement

Ménage endetté

La situation de surendettement touche un grand nombre de ménages en France. Ces derniers se retrouvent engloutis par les impayés et peinent ainsi à gérer leurs finances. Ces particuliers peuvent avoir recours à certains dispositifs, leur permettant de se libérer de cette situation d’endettement profond. Le dépôt d’un dossier auprès de la commission de surendettement en fait partie.

Lorsqu’un particulier se retrouve enfoui sous ses dettes, la liste des alternatives qui se présentent à lui pour résoudre ses problèmes financiers devient de plus en plus restreinte. Alors une fois qu’il aura tout essayé, il ne lui restera plus que de se déclarer surendetté auprès d’une commission spécialisée.

Afin d’officialiser sa situation, il devra déposer un dossier de surendettement, justifiant des incidents de paiement qu’il aura accumulé au fil du temps : arriérés de crédits à la consommation, factures impayées pour le loyer, l’électricité, la téléphonie etc.

Dans la mesure où l’entité compétente aura validé son dossier, le particulier se verra adresser un plan de regroupement de crédit afin qu’il puisse procéder au remboursement de ses dettes avec de nouvelles conditions. À noter qu’après avoir envoyé son dossier à la commission de surendettement le surendetté sera fiché au FICP.

La situation financière des Français s’améliore

Le 21 février 2017, Le Parisien a publié le résultat d’une enquête de la Banque de France sur la situation de surendettement dans l’Hexagone. Dans son rapport, la banque centrale évoque que le nombre de dossiers de surendettement déposés a connu une baisse de 1,06% au cours de l’année 2016.

Ainsi, cela fait maintenant trois ans que le taux de surendettement de la population française ne cesse de décroitre. En effet, suite à l’application du dispositif Lagarde en 2011 sur le crédit renouvelable, les consommateurs sont moins exposés à des risques financiers. Voilà pourquoi le nombre de dossiers recensés auprès de la Banque de France en 2016 était à 194.194 unités.

Cette baisse s’est fait également ressentir sur le secteur des crédits à la consommation. En effet, si selon les chiffres de l’année 2011, le taux de surendettement pour ce type de crédit a été de 58,2%, en 2016, ce taux n’a plus été qu’à 39,3%. En revanche, les charges courantes enregistrent de plus en plus d’incidents de paiement avec une augmentation avoisinant les 38% sur une période de cinq ans.

Comment libérer ses finances ?

Selon les enquêtes de la Banque de France, les personnes surendettées se dessinent sous les profils types suivants :

  • Femme célibataire à 54,1%
  • Locataire à 76,3%
  • Divorcée ou séparée à 36,5%
  • Faible revenu (entre 803 et 1.466 euros) à 37,1%

La faiblesse des revenus pousse les ménages français à l’endettement, car ils ne disposent pas des moyens financiers suffisants pour joindre les deux bouts. Le président de l’association Crésus, Jean-Louis Kiehl de constater :

Ils ont alors recours au découvert, qui prend le relais du crédit renouvelable, avec des agios élevés pouvant conduire à une impasse

Jean-Louis Kiehl

Mais une fois que l’on tombe dans ce genre de situation, la boucle a tendance à se fermer, et les ménages se retrouvent dans un piège infernal. Ainsi, afin de pouvoir s’en sortir, Fabien Tocqué, un chargé de mission à l’Union nationale des associations familiales, propose ses recommandations aux personnes concernées par cette situation :

Il est difficile de sortir de l’engrenage. Avant d’en arriver là, les ménages ne doivent pas hésiter à contacter une association locale pour se faire accompagner.

Fabien Tocqué

Déjà que le gouvernement a mis en place des dispositifs de prévention afin que les familles en difficulté financière puissent en bénéficier. Le lancement des « Points conseil budget » au cours de l’année 2016 voit notamment la participation de divers acteurs financiers, tels que les associations et organismes du secteur.

appel gratuit 0 800 250 300