Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

Comment peut-on venir à bout d’une situation de surendettement ?

Femme surendetté

Une personne se retrouvant dans une situation de surendettement est une personne qui se retrouve dans une difficulté, voire une incapacité de faire honneur à ses engagements financiers. Dans ce cas, la première chose à faire est d’établir un bilan de sa situation financière : mesurer sa stabilité et sonder les limites de sa capacité de remboursement. Une fois ce processus établi, le recours à un établissement de rachat de crédits peut être envisageable.

Une situation de surendettement résulte bien souvent de l’accumulation de dettes, ou d’une répétition régulière d’impayés, entrainant un entassement d’arriérés financiers. Lorsqu’une personne se retrouve dans une telle situation, cela peut lui valoir une interdiction au chéquier ou même une prohibition à de nouveaux crédits bancaires.

Par ailleurs, avant de constituer un dossier de surendettement auprès de la banque centrale, une personne surendettée peut demander une atténuation des remboursements. Elle pourra ainsi s’adresser aux diverses entités spécialisées dans le domaine pour renégocier son emprunt. Il est, en outre, préférable que cette action soit entamée avant que le premier incident de paiement ne soit déclaré.

Que conseillent les spécialistes en la matière ?

Se sortir d’une situation de surendettement est très difficile, du fait que si l’on se retrouve dans un tel gouffre, c’est que l’on a déjà assez creusé. Mais la situation n’est pas si désespérant pour autant, car des solutions existent. Cependant, le soutien des proches peut constituer une aide tant morale que financière dans une telle épreuve.

En outre, il est essentiel de se laisser guider par un professionnel du domaine, car des calculs doivent être effectués. Il s’avère aussi indispensable de prendre contact avec une association de consommateurs pour se faire épauler dans les procédures de rachat de dettes.

Enclencher une procédure de rachat de crédits

Des étapes incontournables précèdent le déclenchement d’un processus de regroupement de crédit. Si l’emprunteur veut changer de banque, il est nécessaire de procéder à une simulation en tenant compte des indemnités de remboursement par anticipation.

Si les dettes sont de natures différentes, c'est-à-dire que l’emprunteur a, par exemple, cumulé un crédit consommation et un crédit immobilier, il lui sera possible de consolider les deux engagements en une seule dette convertie en prêt hypothécaire.

Dans ce cas, les mensualités seront moins lourdes, et l’emprunteur bénéficiera de plus de temps pour rembourser son crédit. Par ailleurs, il peut aussi bénéficier de diverses aides telles que :

  • une avance « Action logement » dont le remboursement ne tient compte d’aucun intérêt. Ce type d’aide est destiné aux personnes salariées travaillant dans une entreprise privée prenant part à une cotisation à la PEEC,
  • des fonds d’aide aux accédants en difficulté qui est une solution proposée par les Adil,
  • l’assurance perte emploi, qui constitue un recours en cas d’un prêt immobilier,
  • la baisse des mensualités dont les prêts à l’accession sociale souscrits avant 2004 peuvent bénéficier pendant un an,
  • un crédit modulable, offrant la possibilité de payer des mensualités 30% moins chères, de suspendre le paiement, ou même de reporter le paiement à échéance du prêt.
appel gratuit 0 800 250 300