Left Menu

StayHome : une start –up pour aider les propriétaires en situation de surendettement

Site Stayhome

L’endettement est un cas fréquent dans les ménages français. C’est dans le but de les aider que la start-up StayHome a été montée.

Tous les ans, les chiffres des biens immobiliers saisis suite à un surendettement tournent autour des 15 000 en France. Cette situation persiste malgré les informations publiées sur le site de la Banque de France.

Chacun pourra y trouver tous renseignements sur la procédure de surendettement et va jusqu’à offrir la possibilité d’entrer dans une phase de résolution des difficultés pour les particuliers.

En guise d’aide, une start-up propose un placement pour des investisseurs. Elle a été mise en place en fin 2010 afin d’éviter un traumatisme supplémentaires aux propriétaires.

StayHome : un mécanisme qui satisfait tout le monde

StayHome est une société de portage immobilier qui met en relation un investisseur avec un propriétaire immobilier surendetté. L’opération consistera pour l’investisseur de racheter temporairement le bien en question de 70 à 80% de sa valeur dans le but de solder la dette.

Suite à cette opération, le propriétaire devient locataire de son bien, et paie un loyer 20% moins élevé que les tarifs sur le marché. Ce dernier dispose d’un délai de 5 ans pour racheter sa maison pour le même prix. Quant à la start-up, elle perçoit une commission proche de celle d’un agent immobilier et l’investisseur obtient au minimum les loyers pendant un an.

En général, ce placement permet d’obtenir 6.5% d’intérêt. Depuis sa création, StayHome a réussi à satisfaire plus de la majorité de ses clients. Sur 160 opérations, 85% ont abouti à un rachat du bien. Il faut également préciser que la start-up reste pointilleuse sur la solvabilité des vendeurs.

La situation de surendettement touche 240 000 particuliers

Selon les données récoltées, 15 000 biens immobiliers sont sujets à une saisie en France, pour cause de surendettement. Dans la plupart des cas, les particuliers se retrouvent dans cette situation suite à un divorce, une maladie ou une perte d’emploi.

C’est à Montpellier que l’idée de la start-up est venue pour ces deux fondateurs qui sont un ancien banquier Patrick Drack et un promoteur Christian Lachaux. Le principal objectif de l’établissement est de venir en aide aux propriétaires endettés qui ne répondent plus aux critères pour travailler avec la banque.

Selon M. Drack, « 240 000 particuliers en surendettement, ont souscrit un crédit immobilier. Or, au bout de 3 échéances impayées, la banque entame une procédure judiciaire », affirme M. Drack à l'AFP. La start-up offre ainsi une alternative autre que le rachat de crédits.

appel gratuit 0 800 250 300