Left Menu

Lancement de l’éducation pour tous pour l'apprentissage de la finance

Apprentissage des finances

La gestion des finances ménagères ne fait pas partie des programmes scolaires, si bien qu’une éducation financière des foyers semble une nécessité.

Selon les résultats des enquêtes qui ont été effectuées dernièrement, la France compte encore environ 85% de sa population à affirmer ne pas avoir reçu la moindre éducation concernant la planification budgétaire et les finances.

Mais en vérité, l’essentiel de ces activités ne s’apprend pas sur les bancs des établissements scolaires, ni même universitaires. Les connaissances de ces sujets s’acquièrent dans la pratique, sinon, il serait plus judicieux de déléguer les tâches à un gestionnaire de patrimoine, si toutefois l’on peut se permettre d’en avoir.

Initiation des citoyens à la gestion de budget

« 99% des Français ont un compte courant, mais 85% disent n'avoir reçu aucune éducation financière ou budgétaire ». Tel a été le résultat des sondages effectués par l’IFOP pour le ministère des Finances.

C’est la raison pour laquelle ce dernier s’est allié avec le Ministère de l’Éducation pour mettre en place une stratégie de formation budgétaire, afin que la population puisse acquérir les connaissances requises pour gérer ses finances, et parallèlement cerner « les principaux risques financiers auxquels il peut être confronté ».

La Banque de France se lance dans la campagne

Cela fait quelques années que la Banque de France s’est lancée dans une étude d’outils pédagogiques spécialement consacrée à la finance et l’économie.

La rubrique ABC de l’économie que l’on peut trouver sur son site web permet aux internautes d’avoir accès à des fiches chargées en pêle-mêle, concernant divers thématiques. L’une de ces fiches comporte des informations qui tournent autour des effets de l’inflation sur l’économie, et a été intitulée « Inflation Island ».

La conception de ce type de support pédagogique sera poursuivie par la Banque de France. Ainsi, les prochains permettront aux internautes de plus s’avancer dans la pratique que de rester dans des connaissances théoriques de base.

Aussi, les enseignants des diverses classes, depuis le CP à la classe terminale, pourront avoir accès à ces supports dès la rentrée 2017, en ayant accès aux modules "enseignement moral et civique". Mais le grand public ne manquera pas d’avoir son accès à ces cours.

La mise en œuvre de cette stratégie commence déjà à avoir des répercussions positives sur le taux d’endettement de la population. Selon le baromètre de la Banque de France, « Le nombre de dossiers déposés auprès des secrétariats des commissions de surendettement d'octobre 2015 à septembre 2016 s'est élevé à 202.331 ».

L’on a donc pu observer une régression de 7,9% sur une période d’un an ; et le nombre des primo-déposants pour des dossiers de surendettement a, lui aussi baissé de 10% sur trois ans.

En outre, les commissions de surendettement sont parvenues à réduire les délais d’examen des dossiers, et contraindre les prêteurs à abandonner davantage de créances, offrant plus de chance aux emprunteurs de procéder à un rachat de crédits.

appel gratuit 0 800 250 300