Left Menu

2016 est une année favorable au redressement du marché de l’automobile

Redressement du marché automobile en 2016

Le marché des véhicules neufs affiche une première hausse de 5,1% depuis l’année 2011, avec des ventes enregistrées à plus de 2 millions.

En France, le marché automobile remonte la pente en 2016. Le bilan de cette année a, en effet, pu excéder la référence des deux millions d’immatriculations.

Cette hausse des enregistrements est la première que le secteur a pu observer depuis l’année 2011, et selon les chiffres émanant des statistiques publiées, c’est la marque Renault qui affiche un rebond de 8%.

En 2015, le domaine des livraisons de voitures neuves aux particuliers a connu une croissance de 5,1% à 2.015 millions d’unités. Des chiffres rapportés par le communiqué du CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles).

La référence des beaux jours

Pour un marché automobile français en bonne santé, les deux millions d’immatriculations constituent « un seuil normal ». Mais depuis 2011, le marché n’a plus atteint ce nombre. C’était l’instauration de la prime à la casse en 2009 qui a permis au marché de se conforter.

Cette disposition a été prise afin de riposter contre les conséquences de la crise de 2008, qui a engendré une hausse fictive de la demande. L’année 2016 a donc été particulièrement favorable au groupe Renault, se voyant augmenter ses immatriculations à 518.469 unités.

Une progression favorisée par la vente de sa low-cost Dacia, qui note une augmentation 13,4% de sa livraison. Les véhicules utilitaires ont progressé de 7,3%.

PSA : premier groupe automobile français

PSA confirme son titre de leader du marché automobile français, en détenant 27,7% des immatriculations enregistrées en 2016. Le groupe Renault le suit de près avec une part de marché de 25,73%.

Ces chiffres concernent essentiellement les voitures particulières, mais en ce qui concerne les véhicules utilitaires, PSA affiche une progression de 1,4%. Et du côté des livraisons, le groupe note une stabilité à 558.976 unités pour les voitures particulières, sans noter de nouvelles opérations dans ce domaine d’activité.

Actuellement, la firme est confrontée à une phase de vide commerciale, étant donné que les constructeurs se lancent dans le renouvellement de modèles phares, tels que la Peugeot 3008 et 5008 ou encore la Citroën C3. Même la gamme DS a été choisie pour une optimisation, en dépit de la fin de son parcours.

Cela dit, le marché automobile pourrait obtenir de meilleurs résultats si les acquéreurs qui se sont déjà endettés pour des acquisitions de véhicules procèdaient à un regroupement de crédits, leur permettant de se lancer dans de nouveaux investissements autos.

appel gratuit 0 800 250 300