Left Menu
numéro meilleurtauxsolution

La dette des Américains a franchi un nouveau record

Dollars américains

Aux États-Unis, l’endettement des ménages vient de battre le record enregistré au troisième trimestre de l’année 2008, selon la Banque centrale américaine (Fed). À la fin du mois de juin dernier, il a en effet surpassé le sommet de 12 680 milliards de dollars lors de la crise des subprimes.

La dette des Américains a bondi de 4,5% sur un an. Cette année, elle a atteint 12 840 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre. Par le fait, une hausse de 552 milliards de dollars a été observée par rapport à la même période l’an dernier.

Un tel niveau élevé d’endettement n’a jamais été enregistré même avant la crise de 2008. D’après la Fed, celui-ci a connu une hausse de 15,1% par rapport au plus bas record observé en 2013. Les prêts hypothécaires représentent 8 690 milliards de dollars. En effet, ils ont augmenté de 3,8% sur un an.

D’où vient cette augmentation ?

L’endettement des ménages américains a atteint un nouveau plancher. Il a progressé de 114 milliards de dollars par rapport au premier trimestre. Il comprend essentiellement les crédits hypothécaires, avec 8 690 milliards de dollars. En deuxième position, on retrouve les prêts assis sur la valeur des biens immobiliers. Ils représentent par ailleurs 452 milliards de dollars.

La dette contractée par carte de crédit a augmenté de 20 milliards de dollars, soit de 7,5% sur un an. L’assouplissement des conditions d’éligibilité au prêt est à l’origine de cette situation, selon Andrew Haughwout. Ce dernier figure parmi les auteurs du rapport.

Qu’en est-il des prêts à la consommation ?

En ce qui concerne les crédits automobiles, ils sont de l’ordre de 1 199 milliards. Ils représentent une hausse de 26 milliards de dollars. En effet, ils ont connu une progression de 4,8%. Seuls les prêts dédiés aux étudiants se sont stabilisés à 1 340 milliards de dollars, ce qui n’a rien d’étonnant vu qu’ils sont en vacances. Un accroissement de 6,7% a tout de même été enregistré.

ll faut savoir que le nombre de défauts de paiement est par ailleurs resté stable. Le nombre des emprunteurs se retrouvant en faillite est le même que l’an passé.

Par conséquent, les saisies immobilières n’ont pas augmenté. Soulignons qu’à la fin du mois de juin, 4,8% des dettes ont été en situation de défaut.

Notons qu’il est possible de recourir à un rachat de crédits pour éviter une situation de surendettement. Cette opération financière permet aux ménages d’alléger leurs mensualités en regroupant leurs prêts en cours (un crédit renouvelable, un prêt à la consommation, etc.). Certaines personnes l’utilisent pour réaliser un nouveau projet, pour retrouver leur pouvoir d’achat, voire même pour préparer leur retraite.

appel gratuit 0 800 250 300