Left Menu

Recul du nombre de fonctionnaires retraités en 2015

fonctionnaire retraité

Avec seulement 116 000 départs en 2015, le nombre de retraités au sein de la fonction publique est en baisse. Désormais, au total, ils ne sont plus que 3,7 millions en France, selon un rapport du ministère de l’Économie et des Finances annexé au PLF 2017.

Conséquence du recul de l’âge de départ à la retraite

L’année dernière, 116 000 fonctionnaires ont pris leur retraite, portant leur nombre à 3,7 millions. Les civils ou militaires issus de la fonction publique d’État représentent deux tiers de l’ensemble, à 2,4 millions. Les autres retraités sont d’anciens agents des hôpitaux, des services territoriaux, ainsi que des ouvriers des établissements industriels de l’État.

Le faible nombre de départ enregistré en 2015 est la conséquence directe de la réforme de 2010. Celle-ci, en fixant l’âge légal minimum à 62 ans, a repoussé l’échéance pour la plupart des fonctionnaires. 

Même les personnes ayant eu 3 enfants ou plus ont perdu le droit à un départ anticipé depuis la mise en application de ce nouveau texte. 

Outre les changements de 2010, ce recul notable est également lié à la réforme de 2003, qui a relevé la durée d’assurance permettant de bénéficier du taux plein.

Hausse de l’âge de départ, baisse de la pension

Par rapport à 2015, l’âge moyen départ à la retraite pour les fonctionnaires civils d’État en France a augmenté de trois mois. Il s’établit ainsi à 61 ans et trois mois.

Alors que la période active des fonctionnaires est plus longue, leurs revenus diminuent après la retraite. L’étude la pension moyenne des nouveaux retraités montre en effet une croissance du montant en euros courants, mais une dégradation en euros constants.

 Par exemple pour les fonctionnaires civils de l’État retraités cette année, la pension ne sera plus que de 2126 euros bruts contre 2208 euros en 2000. Le scénario est similaire pour les militaires, mais le personnel hospitalier et les ouvriers d’État sont en revanche épargnés.

Pour les fonctionnaires retraités qui ont perdu du pouvoir d’achat et qui ont des dettes en cours, le rachat de crédit senior est une solution pour alléger son budget. Tous les éventuels emprunts sont regroupés auprès d’un établissement tiers qui propose un nouveau contrat au taux plus compétitif, mais surtout à la durée plus étendue, permettant de faire baisser immédiatement le montant de chaque mensualité.

appel gratuit 0 800 250 300