Left Menu

Comment envisager l’avenir avec ses crédits ?

Avenir du credit

En France, près de la moitié des ménages (46,5%) possèdent en 2015 au moins un crédit. Qu’il s’agisse d’un prêt immobilier ou d’un prêt à la consommation, un crédit est un outil de financement de projets qui permet aux emprunteurs de réaliser des investissements parfois modestes (hi-fi, voyages), ou parfois plus importants (automobile, maison ou appartement).

Comment les ménages envisagent-ils de se servir des crédits pour leurs projets ? Comment voient-ils leur avenir avec les prêts qu’ils possèdent déjà ? Réponses.

Lire la suite...

L’évolution de la détention de crédits dans les ménages Français

Femme tenant sa carte de crédit devant son PC

Les ménages Français empruntent peu, et limitent leur recours au crédit en comparaison à leurs habitudes passées. En 2015, le taux de détention des crédits (à la consommation et immobiliers) s’est enfin stabilisé après six années de chute. Il reste toutefois, à 46,5%, au point le plus bas observé depuis 20 ans. Comment expliquer cette situation ? Quelles perspectives pour l’avenir ? Tentons de décrypter les chiffres liés à l’utilisation des crédits par les ménages Français.

Lire la suite...

Pourquoi et comment les français ont-ils recours aux crédits à la consommation ?

Logo TNS-Sofres

En 2015, le taux de détention des crédits des ménages s’est enfin stabilisé (46,5% des ménages en possèdent un), après six années de baisse continue. C’est en particulier le crédit à la consommation qui affiche une belle santé, et permet cette stabilisation globale des crédits accordés, contrairement aux crédits immobiliers en repli. Pour quels achats les Français ont-ils recours au crédit à la consommation ? Quelles formes de crédit consommation sont privilégiées ? Voici le détail.

Lire la suite...

Situation économique des ménages français : l'angoisse reprend

Femme angoissée

Situation financière, capacité d’épargne ou encore niveau de vie futur, sur la plupart des sujets liés aux finances personnelles, les Français sont pessimistes en ce début d’année 2016. Le moral des ménages est en net repli, et on observe un réel regain de craintes. Les prémices d’une nouvelle année compliquée en matière de consommation ?

Lire la suite...

Ces dispositions de la loi Hamon qui protègent la consommation des ménages

Carte de crédit et verrou de sécurité

Vous avez « craqué » pour un produit high-tech avec un crédit à la consommation que vous ne pouvez plus honorer ? Vous avez acheté une voiture mais votre situation personnelle a changé et ne vous permet plus aujourd’hui de financer cette dépense ? Une situation de surendettement doit être traitée et résolue. Pour faire face à cet état de finances tendues, il est possible d’utiliser la procédure de surendettement, encadrée par le Code de la Consommation, et confiée à la Banque de France. Toutefois, avant d’en arriver à cette procédure, il existe des solutions qui protègent les consommateurs et permettent d’éviter à la spirale du surendettement de se développer. Voici une présentation de certaines évolutions permises par la loi Hamon.

Lire la suite...

Le taux de détention des crédits se stabilise enfin !

Famille française optimiste quant à un avenir radieux

Quel rapport entretiennent les ménages avec le crédit ? Comment ont évolué les taux de détention des crédits en 2015 ? Quelles perspectives futures pour le crédit à la consommation et le crédit immobilier ? L’enquête réalisée par TNS-SOFRES pour l’Observatoire des Crédits aux Ménages nous livre une photographie complète des ménages détenant des crédits. Des chiffres précieux qui nous permettent de mieux comprendre comment les Français ont consommé en 2015, et de quelle manière le crédit est utilisé aujourd’hui. Voici les données essentielles à retenir.

Lire la suite...

La capacité d’épargne des français de nouveau en hausse spectaculaire

L'épargne des français en forte augmentation

Les Français comptent parmi les champions de l’épargne en Europe ! Si nos voisins Allemands font mieux, nous sommes tout de même dans le haut du classement des pays à forte capacité d’épargne, à la deuxième place, avec un taux d’’épargne de 15,5% sur les deux derniers trimestres de l’année 2015. Un phénomène historique lié à une certaine vision « prudente » de l’avenir, et un recours au crédit modéré pour financer les nouveaux projets. Décryptage.

Lire la suite...

appel gratuit 0 800 250 300